lundi 5 décembre 2016

Les règles de la nouvelle orthographe


"Aucune des 2 graphies (ni l'ancienne ni la nouvelle) ne peut être tenue pour fautive" 
Déclaration précédant les listes du Dictionnaire de l’Académie française


1ère règle 
Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d'union.




N.B. : cette nouvelle règle permet de distinguer "soixante et un tiers" (60 + 1/3) de "soixante-et-un tiers" (61/3), ou encore "mille-cent vingt-septièmes" (1100/27) de "mille-cent-vingt septièmes" (1120/7).

2ème règle 
Dans les noms composés avec trait d'union de type verbe + nom ou préposition + nom, le second élément prend la marque du pluriel seulement quand le mot est au pluriel.



N.B. : restent invariables : les mots comme "prie-Dieu" (à cause de la majuscule) ou "trompe-la-mort" (à cause de l'article).

3ème règle 
On emploie l'accent grave (plutôt que l'accent aigu) dans certains mots pour régulariser leur orthographe, au futur et au conditionnel des verbes se conjuguant comme "céder" et dans des formes du type "puissè-je".



N.B. : devant une syllabe muette, on écrit donc toujours "è", sauf dans les préfixes "dé-" et "pré-", les "é" initiaux, ainsi que "médecin" et "médecine".
La règle de base est généralisée : les mots qui se ressemblent ("évènement" et "avènement") ou de la même famille ("règlementaire" s'écrit comme "règlement").

4ème règle 
L'accent circonflexe est supprimé sur le i et le u car il ne joue aucun rôle phonétique.



N.B. : les mots où l'accent circonflexe est conservé quand il apporte un autre sens : "dû", "mûr", "sûr", "jeûne", et les formes verbales de "croître" qui, sans accent, peuvent être confondues avec celles de "croire" (croître : je croîs, tu croîs... / croire : je crois, tu crois...)


5ème règle 
Les verbes en "eler" ou "eter" se conjuguent sur le modèle de "peler" ou de "acheter". Les dérivés en "-ment" suivent les verbes correspondants.



N.B. : exceptions : "appeler", "jeter" et leurs composés.

6ème règle 
Les mots empruntés à d'autres langues, dont le latin, forment leur pluriel et sont soumis à la même règle des accents que les mots français.


7ème règle 
La soudure s'impose dans un certain nombre de mots : 
  • les mots composés de "contre-", "entre-", "porte-"
  • les mots composés de "extra-", "infra-", "intra-", "ultra-" 
  • les mots composés d'éléments scientifiques : "hydro-", "socio-", ... 
  • les mots d'origine étrangère
  • les onomatopées


8ème règle 
Les mots anciennement en "-olle" et les verbes anciennement en "-otter" s'écrivent avec une consonne simple. Les dérivés du verbe ont aussi une consonne simple.

N.B. : exceptions : "colle", "folle", "molle", et les mots de la même famille qu'un nom en "-otte" (ex : "botter", de "botte")
  

Il s'agit de supprimer les incohérences : "corole" s'écrit comme "bestiole" ; "mangeoter" comme "neigeoter".

9ème règle 
Le tréma est déplacé sur la lettre "u" prononcée dans les suites"-güe" et "-güi", et est ajouté dans quelques mots.


10ème règle 
Comme le participe passé de "faire", celui de "laisser" suivi d'un infinitif est invariable.