lundi 22 mai 2017

Télésecrétaires : attention aux clients indélicats

Certains clients demandent une prestation et n'arrêtent pas de changer d'avis. Cela vous oblige à faire plusieurs devis et, entre temps, ils vous font travailler, sans garantie de règlement.

Afin de vous prémunir contre ce type de situation, je vous raconte ma mésaventure :

Un client m'a demandé un devis pour une mise à jour d'une base de données via recherche d'infos sur internet.

Non seulement il décide du tarif à ma place, mais en plus, quand je reçois le fichier devant me servir de support de travail, je m'aperçois que ce 1er devis repose sur une approximation.

Je lui en fais donc un 2ème. Il m'envoie un nouveau fichier. Là encore, il n'est pas conforme à la réalité. 

Je suis donc obligée d'en refaire un 3ème qui devra, là encore, être modifié.

Il m'en demande donc un 4ème. Bien que lasse de faire des devis pour rien, je lui établis, mais en revanche, je l'informe qu'il n'y en aura pas d'autre.

Je décide d'appliquer la procédure normale (qui n'a pas pu être faite à cause des multiples devis erronés) : devis renvoyé signé, approuvé, accompagné d'un acompte, et livraison de la prestation une fois ces démarches effectuées. J'ai donc, en toute logique, joint un RIB.

Il semble que le fait de devoir s'engager par écrit et de payer une avance pour obtenir sa prestation le dérange.

Conclusion : il s'est fâché et a mis fin à la collaboration.

Je signale qu'entre 2 devis, il donnait des consignes pour travailler, comme si un devis avait été signé (ce qui n'était pas le cas).

Moralité : soyez vigilantes. Le client doit être précis dés le début. Un seul devis doit suffire. Si vous vous retrouvez face à ce type de client, fuyez.

dimanche 21 mai 2017

Sociétés de recouvrement : ce qu'il faut savoir

Comment s'y prennent-elles ? 
Elles rachètent les fichiers des impayés aux organismes de crédit, aux banques, aux commerçants... qui ne sont pas contre gagner un peu d'argent (faute de n'avoir obtenu le règlement de leur client) en vendant ces fichiers encombrants... et sans valeur.

Les créances de ces fichiers peuvent remonter à 30 ans !
Cela ne les empêche pas de demander aux débiteurs de rembourser ces dettes caduques. 

Pourtant : la loi stipule qu'en l'absence de procédure judiciaire et de jugement dans les 2 ans maximum, la dette est prescrite. 

Leur but ?
Ramasser le plus d'argent possible, entre autres pour se rembourser ce qu'elles ont payé aux sociétés pour obtenir les fichiers. Pour y arriver, elles sont prêtes à tout : vous harceler par téléphone ou par courrier, avec pour idée de vous faire craquer et donc, vous faire payer...


MEFIEZ-VOUS !
Les sociétés de recouvrement n'ont aucun pouvoir, vous n'êtes en rien tenu de leur payer quoi que ce soit. Seul un huissier mandaté muni d'un jugement peut vous demander des comptes à titre légal.
Si un huissier se présente à votre porte, pensez à lui demander sa carte et le jugement. Ne lui faites pas aveuglément confiance.

A ce sujet : attention aussi aux lettres d'huissier : certains vendent des lettres aux sociétés de recouvrement en toute légalité.
En effet, n'importe qui peut demander à un huissier de lui rédiger un courrier, quel qu'en soit l'objet.

Encore une fois : ne vous faites pas avoir ! un huissier ne peut pas venir chez vous, et encore moins vous réclamer quoi que ce soit sans un jugement en bonne et due forme.




Facebook : protégez votre compte

Vos photos et commentaires sont visibles par n'importe qui si vous ne paramétrez pas correctement votre compte.
Comment limiter l'accès à vos données personnelles et éviter la pub ?
Voici quelques conseils.

LIMITEZ L'ACCES A VOS INFOS
Pour éviter que des personnes mal intentionnées d'utiliser votre profil dans le but d'usurper votre identité :

Clic sur la roue située à côté du menu "ACCUEIL"  
puis sur "COMPTE" et sur "SECURITE"


Protocole "HTTPS" (HTTPS = Hyper Text Transfer Protocol Secure)
Vérifiez qu'il est activé.
Ce système de codage empêche le piratage et interdit aux personnes non autorisées l'accès à vos données privées.

Jeux, applications...
Quand vous les utilisez, vous acceptez implicitement que les gestionnaires de ces pages accèdent à toutes vos infos, y compris vos coordonnées.
Pour éviter cela, modulez vos autorisations ("Amis", "Amis et leurs amis"...) dans le menu "Applications".

Vos paramètres
Vérifiez-les au moins une fois par mois. Ils sont régulièrement remis à jour par Facebook. 


CONTROLEZ VOTRE IMAGE

Confidentialité 
"Public", "Amis", "Amis sauf connaissances"... : déterminez qui peut accéder à vos contenus en cliquant sur le menu "Confidentialité".

Sécurité 
Une fois les paramètres déterminés : 

Clic sur le cadenas puis sur  
"QUI PEUT VOIR MON CONTENU" et sur "AFFICHER EN TANT QUE"

Votre mur apparaît tel que le public ou vos amis le voient. 
Si vous avez bien paramétré votre compte, seuls votre nom, vos photos de couverture et de profil apparaissent à tout le monde. Sinon, revérifiez un à un les paramètres.
  
Vos amis ont publié contre votre gré une photo de vous ?
Demandez son retrait ou refusez le tag (votre identification) :

Clic sur la photo puis sur le crayon qui apparaît en haut à droite

Retirer un message, un commentaire, une photo... 

Clic sur votre photo de couverture puis sur 'HISTORIQUE PERSONNEL"

Toute votre activiy est détaillée. Vous pouvez alors supprimer les contenus de votre choix.

Effacer un statut ou un commentaire qui vous déplaît 

Clic en haut à droite de sa fenêtre sur la flèche dirigée vers le bas


BLOQUEZ LA PUB

Dans la section "Publicités", retirez à Facebook le droit d'utiliser votre photo de profil et votre nom, sinon vous "sponsoriserez" ou "aimerez" des restaurants ou des applications sans le savoir.
Désactivez aussi les pubs ciblées des sites sur lesquels vous avez surfé.

Clic sur "AUDIENCES PERSONNALISEES DES APPLICATIONS MOBILES ET SITES WEB"
puis sur "DESACTIVEZ LES PUBS SELECTIONNEES"  

Vous serez ensuite redirigé vers une page en langue anglaise. 

Clic alors sur "INSCRIPTION" dans "HOW CAN I STOP SEEING THESE ADS ?"